Ma Photo
Capture d’écran 2017-10-28 à 23.36.36
# # # Soutenons les SCOP TI !
Gaucheneplustarder
"Gauche: ne plus tarder", ouvrage collectif par Clémentine Autain, Leïla Chaibi, Caroline de Haas, François Longérinas, Isabelle Lorand, Elise Lowy, Philippe Marlière, Myriam Martin, Francis Parny, Danielle Simonnet, Marie-Pierre Thoubans, Marie-Christine Vergiat et Marie-Pierre Vieu.
COUV en relief
FRALIBLOGO

« Edgar Morin adresse une Lettre ouverte à Ségolène, Martine, Bertrand et Benoît | Accueil | Martine Billard entend sauvegarder le jour du Seigneur »

28 novembre 2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Béatrice

Bonjour François

Hélas je n'ai pas pu venir au premier Conseil de Quartier.
J'avais envoyé un mail à Sandrine (un peu tard je le reconnais) en espérant qu'elle en fasse part. Je te transmets mon texte même écrit à la hâte:


"Dans l'optique d'actions dans un conseil de quartier permettez-moi de réagir sur un problème que je connais bien.
Ma rue est beaucoup trop fréquentée par les automobiles, cars, camions,
très dangereuse pour les cyclistes et autres 2 roues. Le carrefour avec la rue de Bretagne et la rue du Temple est infernal à tous les points de vue: bruit, pollution (irrespirable, on ne peut plus ouvrir les fenêtres), et dangerosité pour les piétons. Pourquoi la rue de Bretagne est-elle à double sens?? ce qui contribue au passage inévitable des automobilistes qui traversent Paris. C'est véritablement une route Nationale 24h/24, jour et nuit, semaine et week-end (jamais la paix sauf quand il y a des manifs ou
le défilé des rollers)
De plus, il était question à un moment de planter des arbres (un peu de chlorophylle pour respirer!) entre Arts et Métiers et la rue de Temple mais
je vois que seule la rue de Bretagne est prise en compte. Je vous rappelle que la rue Réaumur fait partie du 3e arrondissement, un des plus anciens de
Paris, centre historique. Les immeubles résistent tant bien que mal aux vibrations. Les fissures se creusent de plus en plus et réapparaissent après ravalement. Les vibrations dues à la circulation sont plus graves que l'affaissement des immeubles dû à leur ancienneté).
Je propose de rétrécir le "boulevard" Réaumur, bien tracer la piste cyclable qui s'arrête à Arts et Métiers (après? dans la nature les cyclistes?), le couloir de bus également et replanter des arbres des 2 côtés (il parait qu'il y en avait dans les années 70). Il n'y a pas que des
grossistes rue Réaumur, il y a aussi des habitants au-dessus des boutiques.
Je rappelle également que certains lampadaires sont très près des fenêtres et éclairent allègrement toute une pièce, nos chez nous!

Voilà mes réflexions hâtives mais sincères. J'espère que vous en ferez part à ceux qui seront présents ce soir.
Bonne réunion! Que ceux qui me soutiennent me contactent."

Béatrice

blagardeATlesechos.fr

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

CouvLivretESS
Le livret ESS de l'Avenir en commun
ESS
Si l'ESS m'était contée...
Pasteque3
ACIPA

Coopérations ludiques et sobriété heureuse

Blog powered by Typepad
Membre depuis 11/2006