Ma Photo

Contact

  • Adresse Email:
  • Site Web : http://longerinas.net

Biographie

• Auteur de "Prenons le pouvoir – Coopératives, autogestion et initiatives citoyennes" (Ed. Bruno Leprince, 2012) et coordinateur avec Hélène Le Cacheux de "Avec les Frailb, de la résistance à l'alternative" (Ed. Bruno Leprince, 2013).
• Dirigeant d'une coopérative (SCOP) de formation professionnelle
• Co-président de la Régie de quartier Paris centre
• Co-directeur de campagne 2012 de Martine Billard, députée écologiste de Paris, candidate dans la 5e circonscription (3e, 10e)
• Maire-adjoint du 3e (Paris) chargé des Affaires sociales, de la Solidarité et de l'Intégration de 2001 à 2008
• Secrétaire des Verts Paris centre de 1997 à 2001

En route vers l'écosocialisme. C'est à travers la pratique et l'observation quotidiennes d'alternatives concrètes, que je peux vérifier jour après jour l'impérieuse nécessité de conjuguer au présent lutte sociale et combat écologique. Je mesure ainsi à quel point le désir d'égalité me donne l'énergie de construire avec les autres un mouvement de transformation de la société. C'est dans le mouvement coopératif et les associations citoyennes, mais aussi au sein du Parti de Gauche, dans le Front de Gauche, que se construit pas à pas un autre monde, en rupture avec le capitalisme et le productivisme...

Après treize années passées chez les Verts, j'ai décidé de quitter ce parti, n'étant pas en accord avec son glissement vers le centre, à l'occasion des élections européennes de 2009. L'opération électorale fut plutôt réussie, mais je ne crois pas que l'abandon du clivage gauche-droite amorcé par la dynamique d'Europe écologie soit une bonne idée.

Aujourd'hui, toute le monde en convient, les pauvres sont de plus en pauvres et les salariés hier protégés se retrouvent en situation de précarité et de chômage. L'augmentation du nombre de "travailleurs pauvres" est un fait que je ne saurais admettre. Je souhaite donc faire face à la fois aux crises sociale et écologique. A égalité de traitement!
C'est pourquoi, comme plus de trois cents anciens Verts, j'ai décidé d'adhérer au Parti de Gauche. Cela fait suite à un processus de débat qui amené le courant Gauche écologiste, réuni autour de Martine Billard, à rejoindre le PG. Le 5 décembre 2009, j'ai ainsi été élu, ainsi que Jean-Charles Lallemand, Marie-Jeanne Potin, Nicole Frydman et Jean-Pierre Lemaire, au bureau national de ce parti. Martine Billard en est devenue porte-parole le même jour.

Citoyen engagé aussi dans la vie de mon arrondissement, je suis mobilisé pour que l'hémorragie sociale que connaissent nos quartiers soit enrayée durablement, le tout dans le souci constant de la préservation de la planète et d'une démocratie radicale. Mais ce n'est pas gagné!

Aujourd'hui, je m'attache à montrer les liens indissociables entre crises écologique et sociale. Je tente également de puiser dans tous les mouvements de résistance au capitalisme et au productivisme les moyens de vivre, de travailler et de consommer autrement, ici et maintenant.

Lors des Municipales de 2008, la liste Verte et ouverte, que je conduisais avec Laurence Hugues a obtenu 10,3% des suffrages... et aucun élu. Une aberration du mode de scrutin.

J'avais été élu en 2001 sur la liste des Verts (fusionnée avec celle de la gauche traditionnelle au 2e tour) dans le 3e arrondissement de Paris. J'y étais donc maire-adjoint chargé des Affaires sociales, de la Solidarité et de l'Intégration et porte-parole du groupe des élus Verts.

Militant depuis mes années lycée (1969-1973) dans les mouvements de solidarité internationale (Chili, Argentine, Espagne, Pologne...) et de défense de l'environnement, j'ai été actif dans diverses organisations de la gauche alternative. D'abord communiste libertaire (à l'ORA, pour les spécialistes), puis "mao" (au sein du mouvement-de-la-jeunesse-de-la-Gauche-prolétarienne, cela ne s'invente pas!), je me suis rapproché en 1975 d'une petite organisation issue du PSU, la Gauche ouvrière et populaire. Celle-ci fusionnant avec Révolution!, j'ai activement milité au sein de l'Organisation communiste des travailleurs (OCT) jusqu'en 1982, dans la banlieue Sud de Paris. J'avais entre-temps été initié aux arcanes de l'écologie politique par Roger Fischer, qui fut mon prof de géographie en Hypokhâgne et qui avait réussi à me passionner pour la campagne de René Dumont en 1974.

Puis j'ai rejoint les Verts en 1996. Dès lors, mon engagement se prolonge dans l'expérimentation d'un "pouvoir de création", cher à Patrick Viveret. Tous les jours, je m'interroge : est-il possible de résister au "pouvoir de domination"? Autrement dit, je me reconnais mieux dans la coopération ludique que dans la posture d'un guerrier puritain!

Ce blog est là pour livrer mes impressions, des témoignages, une évaluation de ces expériences.
Je suis par ailleurs journaliste de métier et responsable de l'Ecole des métiers de l'information (EMI-CFD), coopérative de formation professionnelle.

Centres d'intérêt

Mes enfants, ma compagne, l'information sous toutes ses formes, la voile, la vie de quartier, le vélo, la motocyclette... et la politique!